Du noachisme et des nouveaux noachides

Fruit d’une conjoncture exceptionnelle et improbable la Franc-maçonnerie a pris naissance dans ces terres hostiles et lointaines de l’Écosse. Pour cela il a fallu que cette région soit le creuset de plusieurs traditions en un temps donné (essentiellement du XII au XVI ème siècle) et en quelques endroits précis sur une ligne allant de Kilwinning à Aberdeen. Retracer cette histoire et ses origines vont nous mener aux quatre coins de l’Europe car il s’agit ni plus ni moins que de la dernière tribulation de l’Arche perdue et retrouvée en ces temps lointains mais  par la suite hélas travesti à l’occasion de la création de la Grande Loge de Londres qui – contrairement à ce que historiographie officielle affirme – n’inaugure pas d’une nouvelle maçonnerie mais sa fin officielle. Au-delà de ce qui n’est qu’un ersatz édulcoré compatible avec les exigences d’une modernité ayant tourné le dos définitivement à son message anté-diluvien préservé sur ses deux colonnes, nous tentons d’en retracer les contours originels à la faveur du « Mot de Maçon » et des significations qu’il contenait, dont celui de l’Arche. à paraitre en Juin 2019

L’Arche et l’Alliance universelle. De quelques articles en ligne :

Sur le déluge :

Sur le Temple de Salomon :

Les fils de la Vallée :

L’Église de Jacques :

  • Parsifal et l’Eglise secrète de Jacques
  • La révélation du 3ème Temple
  • Gralsburg : du Temple de Salomon au Temple du Graal

Science et hermétisme