Archives du mot-clé Héliopolis

Cabale Solaire, impressions d’Afrique etc…

Pour un pauvre O d’aphone éclos sur une ardoise

affiche_chatnoir2

Pourquoi consacrer une trilogie à Fulcanelli ?

Lire la suite Cabale Solaire, impressions d’Afrique etc…

En Heliopolis : le sommaire

sommaire2

Avant Propos : de qui Fulcanelli est-il le nom ? L’énigmatique grand père, d’Héliopolis à Christianopolis, idéal d’une cité solaire, la filière des Rose Croix, Concept de « Demeure Philosophale » et la filiation adeptale, La loi Antifer
Ecce Homo
Au 89 Bd Saint Michel, les données biographiques, Nimas Niménos, questions de poids et de mesure, Synopsis des travaux scientifiques, Le Mètre étalon et la méridienne de Paris
Les Voyages
A la conquête du Soleil : l’ascension du Mont Blanc, Fusion des métaux et hautes températures, découverte du Sahara, Voyage à Chicago et rencontre avec Nicolas Tesla
L’entourage et ses Pairs
Pierre et Marie Curie, la question des isotopes, Henry Moissan : à la recherche du diamant noir, Jean-Baptiste Dumas et Pasteur, Pierre Dujols, l’érudit libraire : du lanternois
Affinités électives
Anatole France ou le secret de la Reine Pédauque,  Ferdinand de Lesseps, un rêve brisé, Gustave Eiffel l'ami d'enfance, Voyages en Kaléidoscope avec Irène Erlanger,  Au chat Noir, l’écu final dans les salons de la Présidence
Conclusion de la première partie
De Rabelais à Grasset d’Orcet, de diverses considérations autour de l’alchimie

en cliquant sur l’image vous pourrez télécharger la table des matières des 2 ouvrages à paraitre

pdfban_heliopolisVoir la page de souscription

En Héliopolis ou la fraternité retrouvée des invisibles

couvs-2livres_salamandre

Héliopolis est le nom d’une cité sainte bâtie dans le delta du Nil environ 4.500 ans av JC par la race fondatrice de l’Egypte ancienne: les Shem-sou Hor soit littéralement ceux qui suivent Horus. Ce peuple n’était constitué ni de guerriers, ni de prêtres, ni de rois, ils étaient orfèvres et forgerons, et les derniers survivants d’un continent englouti. Le Maitre et Adepte Fulcanelli s’est employé à faire revivre cette fraternité mythique au travers de différents portraits de ceux qui insufflèrent par leur art et leur témoignage dans la pierre l’antique message qui autrement se serait effacé de la mémoire des hommes. Il appela ces legs et dépôts des demeures philosophales et l’ensemble de celles-ci forment la cité invisible d’Héliopolis. Ceux qui reprirent le flambeau se revendiquaient sous la bannière des frères en Héliopolis ou encore Rose Croix et le nom de leur cité devint Christianapolis. Nul doute que l’Adepte les a connu tant il les cite à longueur d’ouvrage : « Invisibles parce qu’inconnus ». C’était le sort qu’il s’était réservé mais le grand homme de science qu’il était a laissé assez de traces par l’œuvre accomplie sur ce plan pour que nous puissions aussi dresser le portait émouvant d’un homme de cœur et d’esprit dont la culture n’avait d’égale que sa probité et sa modestie. Au delà de l’alchimie la filiation ininterrompue fut maintenue au travers de cet homme dont nous racontons l’histoire avec des éléments dévoilés pour la première fois.

ban_heliopolisCliquer sur la bannière pour commander

Présence de Fulcanelli : l’Etoile au front

Julien_Champagne_CurieFulcanelli, les Lesseps et la communauté du Chat Noir.

C’est Jean-Julien Champagne qui introduisit le tout jeune Eugène Canseliet auprès des Lesseps, et avec eux il découvrit le milieu cosmopolite de gens appartenant aussi bien au monde de la politique et des affaires qu’à celui des arts et de la littérature en particulier. Il pu également faire la connaissance de Raymond Roussel sur lequel nous aurons à revenir (la course des hippocampes et un certain M. Volcan).

En la fas­tueuse demeure de l’avenue Montaigne on pouvait voir aux cours de soirées mondaines des hommes politiques d’orienta­tions diverses autour de l’homme d’affaire.

Lire la suite Présence de Fulcanelli : l’Etoile au front

Présence de Fulcanelli : Pierrot lunaire (1)

JulienChampagne.champagneAu Soleil ardent de Fulcanelli, il convenait d’avoir son répondant sous sa forme lunaire et ce répondant fut l’artiste peintre et accessoirement saltimbanque, Jean-Julien Champagne.

Jean-Julien Champagne, Pierrot lunaire, tireur de ficelles au théâtre d’ombre. Jean-Julien Champagne fut manifestement l’homme de l’ombre et emporta avec lui une partie des mystères liés à l’oeuvre de l’Adepte.  Nous ne referons pas sa biographie car elle a été abondamment commentée ici et là, mais nous nous attacherons plutôt à sa face sombre et « lunaire » sans toutefois dénier le fait que c’était un remarquable illustrateur et aquarelliste.

Esprit d’une curiosité insatiable il eut l’occasion de rencontrer le tout Paris ésotérique de l’époque.

Eugène Canseliet, relate dans sa dernière préface au Mystère des cathédrales, en 1964, que Jean-Julien Champagne rencontra Fulcanelli dans le courant de l’année 1905, sans en préciser toutefois les circonstances.

Lire la suite Présence de Fulcanelli : Pierrot lunaire (1)