de la Croix cyclique d’Hendaye au four alchimique de Winterthur

Il y eut un âge d’or .. et puis en un jour et une nuit tout bascula, la mémoire hyperboréenne en garda le souvenir et ce fut le début de la tradition secrète.

L’Age d’Or

D’après Hésiode, «Pendant l’Age d’Or, la terre, sans être déchirée par la char­rue, produisait tout en abondance. Le Printemps régnait pendant toute l’année ; on voyait de toutes parts des ruisseaux de lait et le miel coulait du tronc des arbres. Les maladies et la triste vieillesse étaient inconnues aux hommes qui mouraient comme on s’endort. Dans l’Age d’Argent, qui vint ensuite, l’année, au lieu d’être un Printemps perpétuel, fut divisée en 4 saisons, et la terre pour produire eut besoin d’être cultivée».

De ce passage on peut déduire que :

pendant l’Age d’Or, perpétuel Printemps, l’axe de la Terre était «perpendicu­laire» à l’écliptique ; à partir de l’Age d’Argent, l’année, divisée en 4 saisons, correspond à un axe terrestre «incliné» sur l’écliptique. (la suite dans le livre)

Théorie alchimique de la Fin du Monde

Cité par Fulcanelli, le « four alchimique de Winterthur » mérite plus qu’un détour car il s’agit d’un véritable «Mutus Liber» dont l’iconographie de faïence nous délivre de façon didactique le message du Grand Œuvre, mais lequel ? Celui de l’Adepte ou celui de l’humanité engagée dans son cycle final dans l’attente de l’Apocalypse ? Datant de la fin du XVIIème siècle, ce sont ses panneaux de faïence qui suscitent autant l’admiration que l’intérêt par la force du testament crypté qu’il contient. Ce calorifère aurait pu rester dans l’oubli des contemporains mais un homme en perça le secret au début du XXème siècle attirant du coup l’attention des plus grands hermétistes sur lui : la personnalité de cet homme qui n’est autre qu’Henry Dunant le célèbre fondateur de la Croix Rouge est unique et à l’égale de celle de l’Adepte français  Fulcanelli qui déchiffra dans la même perspective millénariste un autre témoignage : la Croix Cyclique d’Hendaye. A côté des  interprétations de nos prédécesseurs (Jacob, Fulcanelli, Jean Laplace) nous osons livrer enfin dans sa virginité lustrale la véritable et définitive explication de ces énigmatiques panneaux qui sont liés au messianisme de cette époque ainsi qu’à la tradition ancestrale du Déluge.  Une enquête complète livrée ici avec des magnifiques reproductions inédites qui livrent l’ultime et cabalistique signification de ce chef d’œuvre qui ornait autrefois la salle de Justice de Winterthur. En complément tous les éléments de ce qui devait paraitre sous le nom prophétique du Finis Gloriae Mundi commentés à la lumière des récentes découvertes de la cosmologie.  Notre analyse  des autres demeures de ce “Grand boule-versement” cataclysmique attendu : La croix cyclique d’Hendaye, l’Obélisque de Dammartin sur Tigeaux, le cavalier de Melle etc ..

Table des matières :

Avant-propos, Fulcanelli et Jacob                                            7

PREMIÈRE PARTIE : LE POÊLE DE WINTERTHUR

  • 1 l’artisanat des Pfau 19
  • 2 Historique du poêle 27
  • 3 Le jardin hermétique des emblèmes du poêle 51
  • 4 Résumé : allégorique, chymique et hermétique            149
  • 5 du rémore et de l’étoile polaire 159

SECONDE PARTIE : LE DOSSIER FINIS GLORIAE MUNDI

  • 6 In ictu Oculi, Santa Caridad 175
  • 7 Ni mas, Nimenos, Valdès Leal 183
  • 8 Les quatre âges du Monde 189
  • 9 Théorie alchimique de la fin du monde 193
  • 10 Epilogue : « puis je vis un nouveau ciel » 197
  • 11 Table des matières du Finis Gloriae Mundi 199

TROISIÈME PARTIE : GÉOPHYSIQUE  ET ESCHATOLOGIE ALCHIMIQUE – LES DONNÉES

  • 12 Le visiteur d’Hendaye                                                           205
  • 13 Le feu intérieur, de l’origine de l’Or                               207
  • 14 de la terre, de la rotation et de son inclinaison       213
  • 15 Antoine d’Abbadie                                                                   217
  • 15 Delaunay et les « fluidistes »                                              223
  • 15 Sic Transit Gloria Mundi : O crux Avespesunica    235
  • 16 Monsieur St Vincent (Depaul)                                          247
  • 17 Le Messianisme du XVII ème siècle                               253
  • 18 Annonce du Règne de l’Homme, les missions          255

QUATRIÈME PARTIE : BOULE-VERSEMENT

  • 19 Dammartin sur Tigeaux : l’obélisque                           269
  • 20 de l’obliquité de l’axe de rotation                                   271
  • 21 L’épopée glaciaire                                                                    273
  • 22 Inversion magnétique des pôles                                     281
  • 23 L’hypothèse : géodynamo et champ magnétique 289
  • 24 de l’Atlantide encore ! 295
  • 25 Tradition antédiluvienne et psychostasie                301
  • 26 le chevalier de l’Apocalypse                                              311
  • 27 Typus Mundi                                                                              317
  • 28 …
  • 29 …
  • 30 …                                                                                                       329

 

  • Annexe 1 : position des axes terrestres                            339
  • Annexe 2 : table des illustrations                                          343
  • Fulcanelli et le secret des hautes températures          345

 

Commander ici

 

Table des matières

Théorie alchimique de la fin du Monde

360 pages 15 x 23 cm

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s