Archives pour la catégorie Franc-maçonnerie

Les cercles de mystiques de la merkava : l’initiation au corps de gloire

Human brain activity with plexus lines.. External cerebral connections in the frontal lobe. Communication, psychology, artificial intelligence or AI, neuronal informations or cognition concepts kABBALAH

Grâce aux travaux d’un chercheur américain (Elliot Wofson) et à mes propres recherches nous savons aujourd’hui que les guildes de bâtisseurs utilisaient des techniques mémorielles ainsi que des technique de visualisation créatrice pour mener à bien leurs travaux. On en trouve des traces concrètes à Rosslyn. Les pratiques en vue de l’extase sont bien connues dans la Kabbale sous le nom de Merhava ou Merkaba. Faisons le point.

Lire la suite Les cercles de mystiques de la merkava : l’initiation au corps de gloire

A.E. Waite et la Tradition secrète dans la Franc-maçonnerie

A.E. Waite- 1857 – 1942

Introduction :

A.E. Waite intégra l’Ordre hermétique de la Golden Dawn en 1891 et la Societas Rosicruciana in Anglia en 1902. Lorsqu’il devient Grand Maître de l’Ordre en 1903, changeant son nom en Holy Order of the Golden Dawn, de nombreux membres rejetèrent ses idées sur la primauté du mysticisme sur la magie, et un groupe rival, l’Etoile du Matin, fit sécession sous l’impulsion de William Butler Yeats. La Golden Dawn fut déchirée par nombre de conflits internes jusqu’au départ de Waite en 1914.

Lire la suite A.E. Waite et la Tradition secrète dans la Franc-maçonnerie

Hiram de Tyr et la route d’Ophir

 

L’amiral Hiram et son partenaire le Roi Salomon

A l’époque Tyr est une ile face au Liban et Hiram possède une importante flotte sillonnant les vastes mers : il n’a jamais été architecte sauf dans les légendes. Son commerce porte sur les métaux (donc il a des fonderies), le bois (cèdres et bois précieux venant de pays lointains), les gemmes, aromates et encens et des animaux exotiques ce qui lui assure une fortune considérable et il n’a rien d’un architecte, son rôle se bornera à fondre des pièces et à décorer le temple et si le terme d’architecte doit et peut être utilisé c’est celui d’architecte d’intérieur mais rien de plus  ! le reste est simple invention et imagination.

Lire la suite Hiram de Tyr et la route d’Ophir

La disparition de l’Arche et ses aventuriers

En 1987, Richard Elliott Friedman, professeur d’hébreu et de théologie comparative à l’Université de Californie, exprima un point de vue partagé par nombre de savants, en qualifiant la disparition de la relique sacrée de mystère majeur de la Bible : « Personne ne sait où elle est aujourd’hui. L’objet le plus important du monde, du point de vue de la Bible, a simplement cessé de faire partie de l’histoire. ».

Lire la suite La disparition de l’Arche et ses aventuriers

Aksoum : sur les traces de l’Arche perdue

 

La suite dans le livre : commander ici

Rarement visité par les touristes étrangers au cours des dernières décennies en raison de la persistance de ses problèmes politiques, l’Éthiopie est surtout connue pour être le berceau de l’humanité. Les restes de fossiles (la célèbre Lucy) découverts dans le nord-est de l’Éthiopie ont été datés d’environ 3.5 millions d’années, ce qui en fait le premier exemple connu d’un hominidé debout. Les plus anciens outils en pierre connus, datant de 2.4 millions d’années, ont également été trouvés dans cette même région. Mais l’Éthiopie a de nombreux autres atouts, dont les mystérieux obélisques de granit d’Axum, les extraordinaires églises taillées dans le roc de Lalibela et – le plus énigmatique de toutes – l’église Sainte-Marie-de-Sion, emplacement probable de l’Arche d’Alliance.

Lire la suite Aksoum : sur les traces de l’Arche perdue

Tubal-Cain, Nimrod et Hiram : l’autre légende

Iram « cité des piliers », également appelée Irem, Ubar, Wabar ou la Cité aux 1000 colonnes, est une cité perdue apparemment située dans la Péninsule arabe.

Iram est à la fois historique et mythique. Historique car elle a bel et bien existé : elle est mentionnée dans d’anciens écrits et dans la tradition orale comme un important centre commercial du désert de Rub’ al Khali, situé dans la partie Sud de la péninsule arabe. On estime qu’elle a existé de -3000 jusqu’au Ier siècle. Puis elle disparaît mystérieusement des écrits et témoignages, sans que l’on sache pourquoi.

Lire la suite Tubal-Cain, Nimrod et Hiram : l’autre légende

Melchisédek et Métatron, initiation sacerdotale (introduction)

Du sacerdoce primitif

Avant de convier et d’interroger le rôle joué par Melkitsedeq il convient de voir en quoi consistait le sacerdoce primitif.

William Blake, Adam et Eve

Lorsqu’on approfondit les traditions anciennes, l’on s’aperçoit que les problèmes qui se posent à propos de l’homme et de l’histoire humaine se ramènent tous, en définitive, d’après elles, à un problème fondamental : celui de la connaissance qu’il a de l’être et aussi de celle qu’il en avait autrefois.

Lire la suite Melchisédek et Métatron, initiation sacerdotale (introduction)

Les origines du Grade de Maitre entre Mach Benah et Marrow Bone

Entre 1711 et 1725 un troisième grade apparait dans le système maçonnique et c’est celui qui en fera tout son succès, le grade de Maitre. En France il apparaitra également mais de façon très différente à celui des anglais. La Raison ? ce sont les maçons écossais qui l’introduisent et l’officialisent dans le système de Clermont.  Dans leur exil, les maçons écossais nombreux ont aussi apporté leurs rites. Au début il apparait dans toute sa pureté puis progressivement avec la domination culturelle anglaise il va se transformer peu à peu à son tour. De quoi parle t-on ici sinon de la double origine du grade de Maitre n’ayant rien à voir entre eux. Une origine noachite, l’authentique et écossaise et une fabrication hiramique, la fausse, celle des anglais calquée sur le peu que l’on savait à l’époque. A l’heure actuelle la plupart des rites, notamment celui du REAA sont tout simplement faux ! Difficile à croire et pourtant vrai.

Lire la suite Les origines du Grade de Maitre entre Mach Benah et Marrow Bone