Archives pour la catégorie Egyptologie

Tubal-Cain, Nimrod et Hiram : l’autre légende

Iram « cité des piliers », également appelée Irem, Ubar, Wabar ou la Cité aux 1000 colonnes, est une cité perdue apparemment située dans la Péninsule arabe.

Iram est à la fois historique et mythique. Historique car elle a bel et bien existé : elle est mentionnée dans d’anciens écrits et dans la tradition orale comme un important centre commercial du désert de Rub’ al Khali, situé dans la partie Sud de la péninsule arabe. On estime qu’elle a existé de -3000 jusqu’au Ier siècle. Puis elle disparaît mystérieusement des écrits et témoignages, sans que l’on sache pourquoi.

Lire la suite Tubal-Cain, Nimrod et Hiram : l’autre légende

La roue de fortune (Clef 10 – Kaph)

Le Tarot zodiacal des Avenières

Introduction :

Le premier chapitre du livre d’Ézéchiel décrit une vision sur laquelle ont disserté à perte de vue d’innombrables kabba­listes. Les cieux s’étant ouverts, le prophète y vit des animaux étranges groupés par quatre et près d’eux un quaternaire de roues de feu, dont chacune était double. La 10 ème clef du Tarot, dont le symbolisme a été fixé par Éliphas Lévi, s’ins­pire du texte sacré lorsqu’elle nous montre une roue à deux jantes concentriques, image du double tourbillon générateur de la vie individuelle.

Lire la suite La roue de fortune (Clef 10 – Kaph)

Métatron et les 12 rayons de lumière : Tarot et initiation

Métatron est l’un des deux archanges dont le nom ne se termine pas par le suffixe « el » qui signifie “de Dieu”. Il était un prophète sur Terre qui a vécu une vie si pieuse qu’il a été récompensé en étant élevés au royaume des archanges. C’est le Régent de la hiérarchie des Séraphins. Il est le plus élevé des êtres angéliques dans la hiérarchie céleste. Il est également le plus grand et le plus puissant de tous “Métatron est un être de total lumière”.

Lire la suite Métatron et les 12 rayons de lumière : Tarot et initiation

Corpus hypercubus : de la pierre hyper cubique

Corpus hypercubus est un tableau peint en 1954 par Salvador Dalí ; il représente Jésus crucifié sur le patron tridimensionnel d’un tesseract. Gala, l’épouse de Dalí, y est représentée en une Vierge Marie contemporaine, qui contemple Jésus crucifié. En arrière-plan, la baie de Portlligat. Le tableau est au Metropolitan Museum of Art de New York.

La toile représente un crucifix avec un corps christique lévitant sur la croix. Dalí affirma de cette toile : « je peignis une croix hypercubique sur laquelle le corps du Christ se convertit métaphysiquement en un neuvième cube, en suivant les préceptes et discours sur la forme cubique de Juan de Herrera, constructeur de l’Escorial, inspiré de Ramon Lulle. »

Il y a donc bien 9 cubes.

Lire la suite Corpus hypercubus : de la pierre hyper cubique

L’Alchimie et les alchimistes

à paraitre en mars 2020

pour commander voir ici

En complément à la trilogie consacrée à l’Adepte il nous a paru utile de compléter notre travail par cette édition d’un ouvrage important d’autant plus que Guillaume Louis Figuier était un proche de l’Adepte Fulcanelli qui le cite à plusieurs reprises. Quelques mots sur ce personnage qui fut bien plus qu’un vulgarisateur. Ayant débuté par une prometteuse carrière scientifique en pharmacie, chimie, physique, celle-ci s’achève par son affrontement avec Claude Bernard en 1854. Après cet échec, il se consacre entièrement à la vulgarisation de qualité et créa une revue ancêtre de ce qu’est aujourd’hui « Science et vie » ..

Lire la suite L’Alchimie et les alchimistes

L’univers est un œuf : tradition hermopolitaine

Hérmopolis et le monde des reptiles

Dans la ville de Hermopolis (Khemenu) en Moyenne-Egypte, la cosmogonie attribue l’origine du monde à l’Ogdoade, groupe de huit divinités (quatre couples). Les huit dieux (des grenouilles et des serpents) habitant l’Océan primordial conçoivent un oeuf qu’ils déposent sur une butte. De cet œuf sort le Soleil qui crée le monde engendré par KNOUM le potier ou selon une version THOT le scribe considéré comme le créateur du monde (dans le cycle de la journée).

Lire la suite L’univers est un œuf : tradition hermopolitaine

Tradition primordiale, tradition héliopolitaine, Osiris

Pourquoi Osiris ?

Osiris est certainement le dieu qui a connu la plus grande popularité dans l’Égypte ancienne. Pourtant, il est apparu relativement tard. En effet, ce n’est qu’au milieu de la Ve dynastie (environ 2400 av. J.-C.) qu’il commence à se répandre dans toute l’Égypte en s’imposant dans les formules gravées sur les monuments funéraires.

Lire la suite Tradition primordiale, tradition héliopolitaine, Osiris